En octobre 2014, la conseillère d’Etat Nuria Gorrite disait souhaiter que l’école à journée continue aboutisse dans le canton cette année. Un an après, force est de constater que ce n’est pas encore le cas partout. Qu’en est-il dans le Gros-de-Vaud, où les regroupements scolaires sont en pleine restructuration ? Lire la suite