ÉOLIENNES • Début juillet, l’association EoleResponsable a fait recours auprès du Tribunal Fédéral contre le projet éolien EolJorat Sud.

Début juillet, l’association EoleResponsable a fait recours auprès du Tribunal Fédéral contre le projet éolien EolJorat Sudprévu dans les bois du Jorat, sur la commune de Lausanne. Cependant, elle n’était pas seule: la Municipalité de Cugy, commune limitrophe de Lausanne, a également fait recours contre le parc éolien, dont l’emplacement de trois éoliennes (sur huit) a un impact négatif sur la commune de Cugy.Premièrement, la Municipalité a regretté le manque de concertation des communes environnantes. «Une communication plus ouverte aurait été nécessaire, notamment sur les impacts visuels et sonores, qui touchent également notre commune », explique le syndic Thierry Amy. Il poursuit: «S’il y avait eu une phase de concertation, cela nous aurait laissé le temps d’informer nos habitants, de les sonder.»

Jean-Yves Pidoux, Municipal en charge des Services industriels (SIL) de Lausanne, s’en étonne. Plusieurs séances d’informations ont été organisées depuis les premières études en 2007 et «le municipal des SIL s’est toujours tenu à disposition des communes avoisinantes.» «Le projet est de si longue haleine qu’il peut donner l’impression de longues périodes de latence. Cela explique peut-être pourquoi les autorités ont le sentiment de n’avoir pas été suffisamment informées.»

Thierry Amy tient cependant à préciser que ce recours n’est pas le résultat d’une politique généralement opposée aux éoliennes et qu’il a été déposé «pour préserver les intérêts de la commune et de ses habitants». L’éolienne des Saugealles, par exemple, se trouve à tout juste trois kilomètres des écoles de Cugy. «Comme nous n’avons pas de données pour évaluer les risques, nous avons préféré nous opposer, par principe de précaution et de protection de la santé de la population.» La dernière raison du recours de la Municipalité de Cugy tient dans le fait que le projet se baserait sur une estimation trop élevée de l’efficience de ces éoliennes. Selon Thierry Amy, « comme l’un des modèles d’éoliennes prévu dans le projet initialement déposé devant le conseil communal de la Ville de Lausanne, qui avait une production d’énergie respectable, faisait trop de bruit, il a été remplacé dans le courant de la procédure de mise à l’enquête, par un autre, moins bruyant, mais également beaucoup moins efficient. Aujourd’hui, le potentiel de ces éoliennes devient clairement discutable.» La commune a décidé d’entamer une campagne d’information à la population durant l’automne en organisant notamment un débat contradictoire.

Joëlle Misson

Photo: DR/photomontage

Lausanne Cités du 31 août 2016

 

Publicités