CUGY • Le 26 mai, le conseil communal a accepté deux préavis de la Municipalité qui déterminent enfin le futur de l’UAPE de Cugy. En plus, une solution d’accueil provisoire pour cette rentrée est organisée.

L’annonce du manque de place en unité d’accueil parascolaire pour la rentrée 2016 avait provoqué un tollé parmi les parents des élèves de 5P et 6P de Cugy. Ils avaient alors riposté avec une pétition afin que les autorités prennent les mesures nécessaires.

C’est aujourd’hui chose faite. Tout d’abord, ce sont donc deux préavis qui ont été acceptés à l’unanimité par le conseil communal le 26 mai dernier. À savoir : deux demandes de crédit, l’une pour financer l’achat de la bâtisse, une ancienne ferme située au chemin de la Chavannes, et une deuxième pour l’étude de l’aménagement d’une structure para et pré-scolaire. Les travaux d’études ont commencé sans attendre, afin de pouvoir proposer le plus rapidement possible un crédit pour la transformation de la ferme. «Si tout va bien, les travaux pourront commencer début 2017», indique Jean-Pierre Sterchi, municipal en charge de la jeunesse.

Augmentation des capacités

La nouvelle structure pourra accueillir 96 enfants en parascolaire, contre 72 actuellement et 44 enfants en pré-scolaire contre 30 aujourd’hui. Ces derniers sont gardés dans un bâtiment communal, la Maison villageoise, mais la surface étant aujourd’hui trop petite ils seront déplacés dans la future UAPE. Ainsi, les enfants pourront être accueillis dès l’âge de 3 mois (ils ne le sont qu’à partir de deux ans actuellement), et toute la gestion du lieu pourra ainsi être reprise par l’EFAJE (l’association régionale d’accueil de jour).

Mais afin de répondre au manque de places d’ici la construction d’un bâtiment flambant neuf, la Municipalité a organisé une solution avec la structure d’accueil privée BioGym, à Cugy. Cette dernière propose un concept d’accueil à la ferme avec des activités liées à la nature, comme du jardinage. Jusqu’à maintenant, deux après-midi par semaine, le mardi et le jeudi, font l’objet d’une demande suffisante (minimum 6 enfants) pour que Biogym prennent en charge les enfants.

L’autorisation cantonale pour l’UAPE provisoire actuelle échoit en juillet 2017. « Ce serait presque un exploit de tenir ce délai, je dirais plutôt, en étant raisonnable, qu’on pourrait envisager que la transformation de la ferme soit terminée d’ici fin 2017, envisage Jean-Pierre Sterchi. Du moment que la construction est en cours, il ne devrait pas y avoir de problème à prolonger l’autorisation de quelques mois. »

 

Publié dans le Lausanne Cités du 16 juin 2016

Photo: L'UAPE de Cugy se trouve actuellement dans un pavillon dont l'autorisation échoit en juillet 2017. ©Joëlle Misson
Publicités