LEB –Un jeune étudiant à l’EPFL a conçu une application interactive pour permettre aux utilisateurs du LEB de signaler les retards et les perturbations du trafic.

 

« Magnifiquement simple et efficace, bravo! », « Je trouve votre idée vraiment sympa ! » Les membres du groupe Facebook consacré aux déboires des utilisateurs du LEB ne tarissent pas d’éloges à l’égard de Joël Iunius. La raison ? Ce jeune de 18 ans, étudiant en informatique à l’EPFL, a crée fin décembre une application interactive pour les horaires du LEB.

 

Les utilisateurs informent

Sa particularité : elle permet aux voyageurs de signaler les retards sur la ligne. Lorsqu’un utilisateur signale un train en retard, ce dernier est automatiquement répercuté sur les arrêts suivants. L’horaire théorique reste visible et il est aussi possible de signaler lorsque le train est à l’heure.

Quel intérêt si les horaires du LEB sont disponibles sur l’application TL ? En réalité, seuls les passages théoriques, et non en temps réel, sont affichés. Dès qu’un horaire est dépassé, l’application le supprime, même si le train n’est pas passé. A ce problème, les TL s’excusent en expliquant que «le LEB ne dispose pas pour l’instant des équipements nécessaires pour que la progression des trains puisse être calculée en temps réel.» Ceci devrait cependant être amélioré d’ici 2017. En attendant, l’application de Joël Iunius répond à la demande d’information des passagers.

 

Envie d’aider

Cet habitant d’Ecublens, qui ne prend jamais le LEB, a pris à cœur cette communauté de voyageurs désillusionnés en tombant sur leur groupe Facebook par hasard. « J’aime créer des choses qui servent aux autres. Je m’ennuyais alors j’ai tenté de faire quelque chose pour eux », explique t-il.

Actuellement, l’application enregistre une centaine de visites par jour, «ce qui est suffisant pour les heures de pointe.» Mais plus il y a de gens qui l’utilisent, plus l’efficacité est optimale. L’application est disponible dans Google Play sur Androïd mais il faut charger l’URL du site (multigates.fr/leb) sur Apple et placer la page sur l’écran d’accueil.

 

Publié dans Lausanne Cités, 13 janvier 2016, par Joëlle Misson
Photo : Joël Iunius et la page d’accueil de l’application des horaires du LEB. © Joëlle Misson

 

 

Publicités