BEAUTE – Deux jeunes femmes passionnées de mode lancent le premier concours de beauté grande taille de Suisse, en région romande. L’une d’elles, Prune Moeckli, est une Lausannoise de 28 ans.

IMG_0236-Modifier-ModifierCette année, le premier concours de beauté grande taille de Suisse débarque : Miss ronde Suisse romande. Derrière l’organisation de cet événement, deux suissesses habituées des podiums : Severine Meier, 23 ans, et Prune Moeckli, 28 ans, originaire de Lausanne. Chacune a déjà remporté deux trophées lors de la compétition Miss ronde universnet (concours qui se déroule sur internet) en 2011.

Egalité des chances

Puisque les premières sélections de Miss ronde universnet s’effectuent sur la seule base de photographies et de vidéos, Prune Moeckli déplore qu’il « manque une égalité des chances ». Elle s’explique : entre les photographies d’une fille « très aisée qui peut payer maquilleurs et photographes professionnels » et celle d’une autre dont les frères et soeurs sont à la tâche, la différence peut être flagrante. C’est pour assurer les mêmes chances de réussite à toutes les participantes que les deux femmes ont crée ce concours. En effet, les concurrentes bénéficieront toutes des mêmes maquilleurs, stylistes et photographes professionnels et les castings se dérouleront en direct et non par voie électronique.

Ce dernier point leur tient particulièrement à coeur. Pour elles, il est primordial que les filles rencontrent leur jury, une modalité qui ne va pas de soi dans les concours grande taille. Et grâce à cela, l’ultime but de ces deux passionnées est avant tout d’encourager les candidates et leur proposer une expérience de développement personnel.

Encadrées par des pros

«Nous voulons que les filles vivent cette aventure ensemble et qu’elles soient accompagnées dans l’acceptation de soi.» N’empêche, les participantes seront quand même jugées sur leur apparence. Pour cela, elles seront encadrées par des professionnels pour les séances photo, apprendront l’art de défiler, seront guidées pour se maquiller et se mettre en valeur. Mais y a-t-il, pour une Miss ronde, des mensurations à observer ? « Les grands couturiers considèrent qu’une grande taille démarre au 42. » Or, en France par exemple, 90% de la population porte un 42-44, remarque Prune. C’est pourquoi les organisatrices ont décidé de fixer la taille minimum au 46. Les candidates devront mesurer au moins 1m55 et avoir entre 18 et 35 ans.

26 avril : premier casting à Neuchâtel
17 mai : deuxième casting à Lausanne
Formulaires d’inscription sur missrondesuisseromande.ch

Paru dans le Lausanne Cités du 19 mars

Publicités